Les ministres sud-coréen et américain de la défense exhortent la Corée du Nord à respecter les accords de paix

paix

Le ministre de la Défense sud-coréen, Jeong Kyeong-doo, et le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, ont exhorté jeudi la Corée du Nord à respecter les accords de paix signés en 2018.

Dans une déclaration commune marquant le 70e anniversaire du déclenchement de la guerre de Corée de 1950-1953, Jeong et Esper ont également indiqué qu’ils continueraient de soutenir la diplomatie pour la dénucléarisation complète de la Corée du Nord et ont réaffirmé leur engagement à maintenir une position de défense combinée ferme.

“Les deux responsables appellent la Corée du Nord à respecter ses engagements conformément aux accords tels que la déclaration conjointe signée à Singapour après le sommet Corée du Nord-États-Unis et le pacte militaire intercoréen du 19 septembre”, a indiqué le communiqué.

L’anniversaire de la guerre de Corée intervient après des semaines de tensions dans la péninsule, à la suite des menaces de la Corée du Nord de prendre des mesures militaires contre le Sud en réaction à l’envoi de tracts anti-Pyongyang par des transfuges et des militants.

Après avoir fait exploser un bureau de liaison inter-coréen, réinstallé des haut-parleurs de propagande et averti d’envoyer des millions de tracts anti-Séoul, la Corée du Nord a changé de cap mercredi dans un geste inattendu et a déclaré qu’elle suspendrait ses plans d’action militaire contre le Sud.


“Dans un esprit de sacrifice partagé, le secrétaire Esper affirme l’engagement indéfectible des États-Unis pour la défense de la Corée du Sud, et les deux dirigeants s’engagent à renforcer et à adapter l’alliance pour relever les défis actuels et futurs”, selon la même source.

Les deux pays poursuivront leurs efforts conjoints pour promouvoir la paix dans la région grâce au partage d’informations, à des consultations politiques de haut niveau et à des exercices combinés.

Ils se sont également engagés à maintenir la sécurité dans la région grâce à une coopération trilatérale et multilatérale en matière de sécurité et à renforcer la coordination sur diverses questions, notamment leur réponse à la nouvelle pandémie de coronavirus.

La guerre de Corée a éclaté le 25 juin 1950 et les deux Corées sont techniquement toujours en guerre, car le conflit s’est terminé par une trêve, pas un traité de paix.