ban600
credit agricol

Les orientations du discours de SM le Roi “définissent les contours d’un modèle économique intégré et multisectoriel”

Les orientations du discours de SM le Roi “définissent les contours d’un modèle économique intégré et multisectoriel”

Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI, vendredi à l’ouverture de la nouvelle session du Parlement, met en avant des orientations qui définissent les contours d’un modèle économique de développement adossé à une approche intégrée et multisectorielle, en ce sens qu’elles englobent notamment le système éducatif, le marché de l’emploi, la réglementation de la concurrence et la bonne gouvernance, a souligné Mohammed El Qorchi, expert au Fonds Monétaire International (FMI), dans une réaction à MAP-Washington.

Le discours Royal met l’accent sur un objectif cardinal, à savoir l’importance de poursuivre un modèle de croissance économique qui bénéficie à toutes les catégories sociales pour qu’il soit soutenable”, a expliqué cet économiste, notant que “la problématique de la croissance inclusive et de la création de l’emploi est passée au premier plan dans les débats nationaux; elle préoccupe désormais économistes, institutions internationales ainsi que les décideurs politiques dans plusieurs pays, y compris le Maroc”.

Insistant sur le caractère “hautement stratégique” des orientations Royales, El Qorchi a tenu à rappeler que les études économiques ont démontré que les inégalités et l’incapacité de maintenir une croissance économique soutenue vont de pair et que mettre en place des politiques ouvertement orientées vers une croissance plus inclusive c’est aussi assurer la soutenabilité de la croissance économique.

→ Lire aussi : SM le Roi prononce un discours à l’ouverture de la 1-ère session de la 3-ème année législative de la 10-ème législature

Au Maroc, a-t-il expliqué, les principaux défis portent sur la création de l’emploi et la relance d’une croissance économique bénéficiant à tout le monde”, notant, toutefois, que la réalisation de ces objectifs est compliquée par le niveau insuffisant de création d’emplois par le secteur privé, par la taille relativement modeste de ce secteur surtout que le secteur public n’a plus la capacité d’être l’employeur de premier recours, et par les obstacles qui empêchent les nombreux jeunes et les femmes de trouver un emploi.

Parmi les solutions qui ont fait leur preuve dans d’autres pays, il a cité l’uniformisation des règles du jeu pour que les entreprises du secteur privé et les PME puissent se développer, la création des emplois nécessaires, la mise à contribution du commerce et de la technologie afin de mieux bénéficier de la concurrence mondiale dans un contexte où le progrès technologique rapide est en train de changer fondamentalement les marchés, l’adoption des politiques globales pour améliorer les compétences, la flexibilité, et l’employabilité de la force de travail devant les avancées technologiques qui vont métamorphoser la nature du travail.

Les nouvelles orientations “judicieuses et profondes” définies par Sa Majesté le Roi font appel à des politiques, adaptées aux circonstances du pays, qui définissent les priorités visant à offrir des opportunités à tous, a fait remarquer cet expert, ajoutant que ces politiques comprennent l’amélioration de la gouvernance, l’élargissement de l’accès au financement, et l’expansion de la couverture et de la générosité des filets sociaux de sécurité au profit des couches démunies. “Elles devraient aussi cibler les groupes exclus tels que la jeunesse, les femmes et les populations rurales pour faciliter davantage leur intégration économique et sociale”, a-t-il conclu.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :