AccueilA LA UNELes parlementaires pour des politiques publiques à caractère social clair
parlementaires

Les parlementaires pour des politiques publiques à caractère social clair

Les groupes parlementaires du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ont souligné, mercredi à Rabat, la nécessité d’adopter des politiques publiques à caractère social clair et de concrétiser les différents programmes et chantiers qui placent l’action sociale au centre des priorités.

Lors d’une journée d’étude sur le registre social unifié en tant que préalable à la réforme du système de protection sociale, les représentants des deux groupes ont mis en avant la situation actuelle caractérisée par une insatisfaction vis-à-vis de l’offre gouvernementale relative au domaine social, ce qui nécessite, selon eux, davantage d’investissement dans le système social, appelant à l’activation des droits sociaux reconnus internationalement et des garanties institutionnelles qui en découlent.

Ils ont, également, souligné la nécessité d’améliorer l’offre sociale gouvernementale pour permettre aux citoyens d’accéder aux services et aux offres en la matière, notant l’importance d’adopter des approches plus efficaces et plus réalistes pour traiter les grands secteurs stratégiques, à travers la restructuration du pôle social afin de cibler les politiques et les programmes sociaux et d’atteindre les objectifs escomptés.

Initiative destinée à améliorer progressivement la rentabilité des programmes sociaux à court et à moyen terme, le registre social constitue un projet ambitieux visant une large catégorie de Marocains, en vue de promouvoir leurs conditions sociales, ont-t-ils expliqué, affirmant que la dimension cette initiative dépasse le simple programme gouvernemental d’un seul mandat ou la vision d’un département ministériel ou d’un acteur politique, comme la précisé le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 19-ème anniversaire de la fête du Trône.

Dans une allocution à cette occasion, le président du groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des représentants, Mohamed Chrourou a souligné que “le citoyen ne ressent pas l’impact des politiques sociales sur sa vie quotidienne”, appelant à l’amélioration de la situation sociale de manière à lui faciliter l’accès à une offre sociale efficace et de qualité.

→ Lire aussi : En pleine crise du PAM, Benchamach veut réunir les bureaux politique et fédéral

Rappelant que cette journée d’étude ambitionne d’évaluer les politiques gouvernementales en matière sociale et d’examiner les formules susceptibles de les améliorer, M. Chrourou a souligné la nécessité d’assurer une plus grande et véritable convergence desdites politiques.

Il a, dans ce sens, rappelé la contribution du Parti à la dynamique de réforme en cours dans le pays, mettant en avant la nécessité d’améliorer les conditions de vie des citoyens de manière à réduire les disparités sociales et territoriales en la matière.

Pour sa part, M. Hakim Benchamach, secrétaire général du PAM, a souligné la nécessité de mettre à niveau le système social marocain de manière à répondre aux aspirations des citoyens.

“Le système social actuel connait une sérieuse problématique liée au ciblage, nécessitant une restructuration profonde et globale”, a-t-il relevé, notant l’importance de s’arrêter sur ces défaillances, afin de réaliser les aspirations sociales des citoyens.

Il a, également, appelé à l’adoption d’un système national transparent basé sur une vision intégrée entre les différents systèmes de soutien social et à la mise en place d’une plateforme numérique unifiée dotée de moyens scientifiques, insistant sur la nécessité de promulguer une loi-cadre à cet effet, qui unit le système social. Cette journée d’étude s’est penchée sur différents sujets portant, notamment, sur la portée et la situation de la protection sociale et l’efficacité et la gouvernance des programmes de protection sociale.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :