Les pratiques de vente de BMW dans le collimateur des autorités américaines

SEC
SEC

La U.S. Securities and Exchange Commission (SEC) a ouvert une enquête sur le constructeur automobile allemand BMW , a révélé lundi un porte-parole de la société.

La SEC examine les pratiques de vente aux Etats-Unis du constructeur automobile basé à Munich pour déterminer si l’entreprise s’est engagée dans une technique connue sous le terme de “poinçonnage” (sales punching), rapporte le Wall Street Journal.

→ Lire aussi : Accord de fusion entre les groupes PSA et Fiat-Chrysler

Le poinçonnage des ventes se produit lorsqu’une entreprise augmente artificiellement ses ventes en demandant aux concessionnaires d’enregistrer les voitures comme vendues alors que les véhicules se trouvent encore sur des parkings.

“Nous avons été contactés par la SEC et coopérerons pleinement à leur enquête”, a déclaré le porte-parole de BMW au Wall Street Journal, refusant d’élaborer davantage sur l’affaire.