Les premiers pas de l’Homme sur la Lune

Les premiers pas de l’Homme sur la Lune

Par Yasmine El Khamlichi

La NASA s’apprête, ce samedi 20 juillet 2019, à célébrer le cinquantenaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune. Toutefois, la mission « Apollo 11 » suscite toujours des critiques. Des milliers d’internautes à travers le monde continuent de remettre en question ce premier voyage sur la Lune.

C'était il y a 50 ans jour pour jour, le 16 juillet 1969. Trois astronautes américains décollent pour la Lune : Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins. Quatre jours plus tard, ils atteignent leur objectif. Armstrong est le premier à poser le pied sur la Lune. Il est 02H56 GMT, le 21 juillet. 600 millions de spectateurs suivent cet événement inédit à travers le monde.

Quelques années après, cette « prouesse » va être remise en question. La mission « Apollo 11 » fera l’objet de diverses critiques. Certains crient au « complot » et au « canular ». Ils affirment même que « les images de la Nasa ont été tournées dans un studio à Hollywood ». Les suspicions persistent toujours.

Aujourd’hui, sur la toile, le débat refait surface et continue de faire couler beaucoup d’encre. Certains avancent que « la Nasa serait incapable d'un tel exploit technologique ; il s'agissait de missions sans équipage humain ».

Flash-back. Tout a commencé en 1974, deux ans après la fin du programme lunaire américain, quand Bill Kaysing, un écrivain américain, diplômé en littérature anglaise, sort un livre intitulé « Nous ne sommes jamais allés sur la Lune : l’escroquerie américaine à trente milliards de dollars ». L’ouvrage fait l’effet d’un séisme.

Selon Kaysing, « tout a été tourné dans une base militaire secrète, installée dans le désert du Nevada, avec la complicité d’Hollywood et de ses effets spéciaux, comme ceux du film 2001 : l’Odyssée de l’espace, de Stanley Kubrick, sorti en 1968 ».

Ensuite, au début des années 2000, la chaîne américaine « Fox télévision » diffuse un documentaire intitulé « La théorie du complot : avons-nous aluni ? ».

Depuis quelques années, les experts de la photographie appuient cette théorie avec de nombreux arguments : « la lumière et les ombres sont jugées suspectes »,  «l'absence d'étoiles dans le ciel sur certains clichés qui trahirait une machination », tout comme « le drapeau planté par Neil Armstrong qui paraît onduler alors qu'il n'y a quasiment pas d'atmosphère sur la Lune ».

Face à ces accusations, la NASA a commandé plusieurs ouvrages qui contredisent point par point ces arguments. Selon ces derniers, « Les poussières lunaires ramenées par Armstrong constitueraient la preuve la plus formelle ».

Des voix se sont élevées pour dire que « les images d’Armstrong posant le pied sur la lune auraient été diffusées par le gouvernement américain pour acter la supériorité des Etats-Unis sur la Russie dans leur course à la conquête spatiale pour remporter la Guerre froide ».

Selon l'observatoire Conspiracy Watch, « les premiers pas de l’Homme sur la lune » seraient une des théories de complot les plus répandues de l’humanité, qui divisent énormément les scientifiques, les historiens, les politologues d’un côté et les experts de la NASA de l’autre côté.

La mission de « Apollo 11 » restera à jamais un mystère.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :