Les principales Bourses européennes finissent en territoire négatif

bourse

Les principales Bourses européennes ont fini vendredi en territoire négatif, plombées notamment par les déclarations du président américain Donald Trump sur les barrières douanières et ses critiques de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,35% à 5.398,32 points. Le Footsie britannique a diminué de 0,07% et le Dax allemand a abandonné 0,98%. L’indice EuroStoxx 50, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 ont cédé respectivement 0,33%, 0,11% et 0,15%. Sur le plan sectoriel, les compartiments sensibles aux tensions commerciales ont terminé dans le rouge, l’automobile perdant 2,08%.

Aux valeurs individuelles, Volkswagen (-2,26%), BMWG (-1,82%), Daimler (-2,35%), Renault (-1,19%) et PSA (-2,41%) ont accusé les plus fortes baisses du jour. En effet, la tendance a été pénalisé par la menace de Donald Trump d’imposer des droits de douane sur 500 milliards de dollars de marchandises importées de Chine. Le président américain, qui avait déjà évoqué un tel montant, l’a mentionné à nouveau dans un entretien à CNBC, mettant ainsi fin à une fragile trêve dans le conflit commercial qui oppose les deux premières économies du monde.

Sur le marché des changes, le dollar a creusé ses pertes pour tomber à un creux de plus d’une semaine face à un panier de devises de référence, après les propos de Donald Trump qui a critiqué la politique monétaire mise en oeuvre par la Fed. L’euro s’est, quant à lui, apprécié de 0,56% pour atteindre 1,17 dollar.