Les prix du pétrole se stabilisent en Europe

Pétrole

Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d’échanges européens tandis que la Russie a annoncé qu’elle prendrait position sur une éventuelle réduction supplémentaire de production de pétrole dans les prochains jours.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 54,90 dollars à Londres, en baisse de 0,05% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour mars perdait 0,14%, à 50,88 dollars.

Selon plusieurs médias, la Russie, alliée des pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole au sein de l’Opep+, s’est opposée jeudi à la recommandation du comité technique de ce groupe, en réunion extraordinaire à Vienne, en faveur d’une baisse de production de 600.000 barils supplémentaires par jour pour enrayer la chute des cours provoquée par l’épidémie de coronavirus.

Selon des chiffres évoqués, les importations chinoises pourraient avoir chuté de 3 ou 4 millions de barils par jour par rapport à début janvier.

Deux semaines après la mise de facto en quarantaine du Hubei, province où est apparue la pneumonie virale, l’épidémie a contaminé 31.161 personnes en Chine continentale dont 636 sont décédés, selon les derniers chiffres officiels.