Les progrès réalisés par le Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi sont “impressionnants”

Euclides Tapia

Les progrès réalisés par le Maroc à tous les niveaux sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sont “impressionnants“, a affirmé l’universitaire et expert panaméen des relations internationales, Euclides Tapia.

Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à la réception offerte par l’ambassade du Maroc au Panama à l’occasion du 19è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi au Trône de Ses glorieux ancêtres, Tapia, également président de l’association d’amitié maroco-panaméenne, a indiqué, que sa visite dans le Royaume lui a permis de constater de visu les avancées tangibles que connait le pays à plusieurs niveaux.

D’autre part, l’universitaire panaméen, qui est aussi le directeur de l’Ecole des relations internationales de l’université du Panama, a salué la politique d’ouverture “très réussie” envers l’Amérique latine, adoptée par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi, soulignant à cet égard l’importance du renforcement de la coopération culturelle et politique, en particulier, et de capitaliser sur les multiples dénominateurs communs entre le Royaume et les pays de la région.

→ Lire aussi : Oumama Aouad offre une brillante réception au Panama à l’occasion de la Fête du Trône

De son côté, le politologue et directeur adjoint du bureau des relations internationales au Parlement du Panama, Roberto Montanez, a qualifié d’”audacieuses” les réformes engagées par le Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi à tous les niveaux, notamment l’adoption d’une nouvelle Constitution, la promotion de la condition de la femme, le renforcement des institutions démocratiques et le lancement de grands projets de développement.


Dans une déclaration similaire, il a salué l’ampleur des investissements publics dans les provinces du sud, qu’il a pu constater de visu lors d’une visite dans le Royaume, estimant que cet effort s’inscrit dans le cadre d’une vision globale visant la réalisation du développement socio-économique dans les quatre coins du pays, à travers le renforcement des infrastructures de base et le lancement de grands projets contribuant à garantir une vie digne pour tous.

L’expert panaméen a également noté que le Maroc adopte une politique étrangère plus ouverte visant à capitaliser sur les potentialités du Royaume en tant que plateforme d’accès vers l’Afrique, estimant que la plus grande richesse du Maroc reste sa diversité et sa détermination à réaliser le pari de son développement et de sa modernisation.