A LA UNEEconomie

Les provinces du Sud, une terre fertile pour les investisseurs polonais

Par notre correspondante à Laâyoune, Noura Mzaghrani 

Des rencontres B2B se sont tenues entre les entreprises marocaines et polonaises hier après-midi, dans le cadre des visites conduites par l’ambassade du Maroc à Varsovie en collaboration avec le Centre Régional d’Investissement de Laâyoune-Sakia-Elhamra. L’éclairage et la fabrication des produits électriques figurent parmi les axes qui ont suscité l’intérêt des investisseurs polonais.

Malgré la crise sanitaire, le tissu entrepreneurial de la région de Laâyoune-Sakia-Elhamra poursuit son développement. Organisée par l’ambassade du Maroc à Varsovie, en collaboration avec le CRI de Laâyoune-Sakia Elhamra, une rencontre B2B a été tenue entre les chefs d’entreprises marocaines et polonaises. Ces derniers ont pu échanger autour de leurs activités et des opportunités offertes par la région du Sud. Par ailleurs, des visites ont été réalisées à l’institut africain de recherche sur l’agriculture durable et au Complexe industriel de Phosboucraa en vue de mieux connaître les différentes activités de la région.

→ Lire aussi : Maroc -Pologne : Une mission économique dirigée par Abderrahim Atmoun en visite dans les provinces du Sud

Le secteur de l’éclairage, une niche intéressante pour les investisseurs polonais
Plusieurs secteurs d’activités ont attiré l’attention lors de cette rencontre, notamment celui de l’éclairage, avec la présence de deux grandes sociétés : Lamalif Group, installée à Casablanca et LUG, fabricant européen de solutions d’éclairage professionnel. D’autres secteurs ont intéressé les investisseurs polonais, notamment la fabrication des produits électriques et électroniques et l’ingénierie industrielle. Ce secteur était représenté par la société Schielle Maroc qui a attiré l’attention du groupe polonais Flyargo, spécialisé dans la technologie de fabrication d’hélicoptères ultralégers à multiples usages. La délégation économique polonaise poursuit aujourd’hui sa tournée dans la région de Dakhla pour acquérir plus de prospects.

La CGEM prévoit une rencontre avec les investisseurs polonais à Casablanca
Lors de l’allocution du président du CRI de Laâyoune, M. Mohamed Jifer, il a été noté que « plusieurs opportunités d’investissement sont offertes aux investisseurs, ainsi qu’aux hommes et femmes d’affaires, et qui obéissent à deux critères majeurs : le premier concerne les avantages concurrentiels dans la région et le deuxième la connectivité exceptionnelle avec nos voisins africains ». L’ambassadeur du Maroc à Varsovie a indiqué, de son côté, que « ce qui est très important pour nous, c’est le climat de stabilité du royaume et le dynamisme que connaît la région du Sud grâce aux réformes gracieuses lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

La délégation polonaise a été accueillie dans un premier temps par le Wali de la région de Laâyoune-Sakia-Elhamra qui a salué à son tour cette initiative importante pour l’économie de la région, avant d’entamer les visites. La CGEM était également présente et a convenu d’une rencontre prochaine à Casablanca dans la perspective de trouver davantage d’opportunités d’investissements.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page