ban600

Les provocations du ”polisario” sapent les efforts de l’ONU pour parvenir à une solution à la question du Sahara marocain

Les provocations du ”polisario” sapent les efforts de l’ONU pour parvenir à une solution  à la question du Sahara marocain

 Les provocations du ''polisario'' dans la zone tampon sapent les efforts des Nations Unies pour parvenir à une solution juste et réaliste à la question du Sahara marocain, a souligné jeudi le journal électronique polonais ''Polskie media''. 

Dans un article intitulé ''Les provocations répétées du front ''polisario'' dans la zone tampon'', le journal écrit qu'''au moment où le Conseil de sécurité appelle à la reprise du processus de paix afin de parvenir à une solution réaliste, pragmatique et durable au différend régional sur le Sahara marocain, les autres parties au conflit agissent de manière provocatrice pour saper les efforts des Nations Unies''. 

''Le Maroc a exprimé son regret face aux tentatives du ''polisario'' d'attiser le conflit avec la bénédiction et la complicité d'un pays voisin membre de l'UMA, qui abrite sur son sol une entité menaçant la sécurité régionale'', ajoute le journal, faisant observer qu'''au lieu de respecter les principes de bon voisinage et d'oeuvrer en vue d'assurer la stabilité régionale, le pays voisin du Maroc, encourage le ''polisario'' dans son action déstabilisatrice qui affecte l'ensemble de la région".

>>Lire aussi :Les actions de provocation menées par le polisario à Tifariti violent les résolutions du Conseil de sécurité

Le journal indique que ''le Maroc a demandé officiellement aux instances onusiennes concernées, de diligenter une enquête internationale pour jeter la lumière sur la situation dans les camps de Tindouf administrés par le "polisario" au sud de l'Algérie, où des populations sahraouies sont séquestrées et où l'aide humanitaire fournie par la communauté internationale est détournée pour être vendue sur les marchés du pays hôte.

Le journal ajoute que le Maroc a réitéré sa détermination à défendre son intégrité territoriale et son unité nationale sur l’ensemble de son territoire, y compris ses provinces du sud, et demandé aux Nations Unies, et plus particulièrement à la MlNURSO, d’enquêter sur les incursions répétées du ''polisario'' dans la zone Tampon, qui menacent l'accord de cessez-le feu.

Le journal indique que des informations largement relayées par les médias, ont révélé l'implication du Hezbollah dans des entraînements militaires des milices du ''polisario'', ce qui a mis l'Algérie et son protégé le ''polisario'' dans l'embarras et amené ce dernier à avoir recours à des actions irresponsables.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :