A LA UNEMaroc

Les relations entre le Maroc et l’Australie connaissent un développement remarquable dans divers domaines

Les relations entre le Maroc et l’Australie connaissent un développement remarquable dans divers domaines, a souligné l’ambassadeur du Royaume à Canberra, Karim Medrek. En 2021, les deux pays vont célébrer le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, a noté le diplomate dans une interview accordée au site d’informations «Australian Herald» publiée mercredi.

Cet anniversaire constitue l’occasion de réfléchir à l’évolution de cette relation et au rapprochement de nos deux pays amis, a-t-il affirmé, ajoutant que c’est également une opportunité pour saisir les opportunités de coopération existantes, notamment dans le domaine économique. Le diplomate a dans ce sens mis en relief l’importance du rôle du secteur privé dans le développement de la coopération économique et la promotion des investissements et des relations d’affaires, notant que les hommes d’affaires et investisseurs australiens sont conscients de la position du Maroc en Afrique et des avantages qu’ils peuvent tirer des nombreux accords de libre-échange conclus par le Royaume.

S’agissant des relations du Maroc avec la Nouvelle-Zélande et la région Pacifique en général, Medrek a indiqué que les relations maroco-néo-zélandaises connaissent une dynamique positive depuis de nombreuses années. « Les autorités néo-zélandaises ont toujours montré leur volonté de renforcer davantage les relations bilatérales avec le Maroc, notamment sur le plan économique, et reconnaissent le rôle du Royaume en tant que leader régional et acteur économique clé en Afrique, » a-t-il souligné, ajoutant que les deux parties entretiennent des relations commerciales fortes et de longue date.

→ Lire aussi : L’Australie aspire à entamer une nouvelle ère de coopération fructueuse avec le Maroc

La coopération Sud-Sud est l’un des principaux piliers de la politique étrangère marocaine, a-t-il affirmé, ajoutant que cette approche est, en effet, très appréciée dans la région Pacifique.

« Plus récemment, avec le 3e Forum Maroc-États du Pacifique, nous avons lancé des plans d’action décidés conjointement avec chacun des pays participants, qui visent à développer des programmes de coopération sur des thèmes prioritaires« , a-t-il dit.

Concernant la question du Sahara marocain, le diplomate a rappelé que le Royaume a montré un engagement fort dans le processus politique de règlement de cette question sous les auspices exclusifs des Nations Unies et a assumé ses responsabilités en présentant l’initiative d’autonomie. Cette proposition est qualifiée de « sérieuse, crédible et réaliste » par la communauté internationale ainsi que par le Conseil de sécurité, a affirmé le diplomate, ajoutant que la résolution 2548 adoptée le 30 octobre 2020 par le Conseil de Sécurité souligne la nécessité de parvenir à une solution politique réaliste et durable à la question du Sahara basée sur le compromis et salue l’initiative marocaine d’autonomie.

La récente résolution de l’ONU s’est également félicitée des mesures et initiatives prises par le Maroc pour promouvoir et protéger les droits de l’Homme dans ses provinces du Sud, a-t-il poursuivi, rappelant la décision des États-Unis de reconnaitre la souveraineté du Maroc sur son Sahara et l’ouverture d’un consulat général dans la ville de Dakhla. L’ambassade a mis en avant l’ouverture de nombreux consulats dans les provinces du Sud du Maroc, soulignant que le nombre croissant de ces représentations au Sahara marocain confirme le soutien de la communauté internationale à la souveraineté du Maroc sur ses provinces du sud et au plan d’autonomie comme solution durable à ce différend artificiel.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page