Les terroristes algériens arrêtés en Espagne étaient des loups solitaires

terroristes

Les trois ressortissants algériens interpelés lundi par les services de sécurité espagnols pour leur appartenance à l’organisation terroriste Daech, planifiaient de mener des actes terroristes selon le modus operandi des loups solitaires, rapporte l’agence Europapress.

Le principal accusé, âgé de 28 ans, est un membre actif de la branche de Daech en Afrique du Nord. Il a développé ses activités dans plusieurs pays, dont l’Irak, la Turquie et le Sénégal, précise l’agence citant des sources sécuritaires.

Les experts espagnols de la lutte antiterroriste privilégient la piste des voies maritimes de l’immigration clandestine ayant été choisie par ces terroristes pour rejoindre l’Espagne.

La police nationale espagnole a annoncé, lundi, l’arrestation à Barcelone de trois ressortissants algériens pour leur appartenance à l’organisation terroriste de Daech.

L’enquête a débuté lorsque des agents chargés des affaires terroristes ont eu vent de l’arrivée en Espagne, la veille de Noël, d’un ressortissant algérien “potentiellement dangereux » qui se trouvait dans la zone de conflit syro-irakienne.


Les services concernés ont ensuite entamé une “recherche intensive pour sa localisation immédiate”, ce qui a conduit à son arrestation, ajoute la même source, précisant que les deux autres personnes arrêtées, également de nationalité algérienne, sont un “acolyte” du combattant terroriste et un individu qui lui a fourni le soutien logistique.

( Avec MAP )