Les Trophées de l’automobile 2020, célèbrent la Peugeot 208 en présence de Moulay Hafid Elalamy

l’automobile

La Peugeot 208, voiture gagnante de la 11ème édition des trophées de l’automobile 2020, a été accueillie sous de vifs et enthousiastes applaudissements,  mercredi 15 janvier 2020, dans un grand palace casablancais, en présence notamment de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie et du commerce, de l’Economie verte et numérique,  et plusieurs personnalités du public et du privé.

Moulay Hafid Elalamy s’est associé volontiers à cet événement annuel que le groupe Finances news  et notamment la revue Autonews organisent avec régularité et constance, encourageant ainsi l’activité du secteur fondamental qu’est l’automobile.

A cette occasion, Mme Fatima-Zahra Ouriaghli, Directrice générale du groupe et de l’hebdomadaire Finances News, a prononcé un discours pour annoncer les résultats du concours et les Trophées de cette année. Rappelons que le concours obéit à une démarche rigoureuse ou interviennent professionnels du secteur, notaires et plusieurs personnalités compétentes et indépendantes qui déterminent le choix définitif.

Voici son allocution : «  Nous vous souhaitons à toutes et à tous la bienvenue ce soir et vous remercions de nous avoir honorés de votre présence. La promesse est une dette, et nous croyons avoir tenu la nôtre en vous conviant aujourd’hui à notre 11ème édition des Trophées de l’automobile, organisée par le magazine Autonews.

Une édition très spéciale pour nous, d’autant qu’elle coïncide cette année avec le 20ème anniversaire de la création d’Autonews. En effet, si Autonews n’a pas pris une ride, il a néanmoins su faire murir les Trophées de l’automobile, qui contribuent aujourd’hui, modestement, à la promotion du secteur automobile au Maroc. Un secteur devenu, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, le fer de lance de l’économie et qui fait actuellement la fierté de tous les Marocains. Le rôle capital de ce secteur dans l’échiquier économique justifie donc les retrouvailles de ce soir.

Des retrouvailles qui nous permettent de célébrer la Peugeot 208, élue Voiture de l’année 2020 au Maroc. Et comme vous le savez déjà, la marque Peugeot rafle le titre suprême pour la 3ème année consécutive. Cela peut se résumer en une phrase : la réussite est au bout de l’effort. Nous vous avons convié aujourd’hui pour un moment de détente. Je ne monopoliserai donc pas la parole trop longtemps.Je terminerai en remerciant particulièrement tous les officiels qui ont fait le déplacement, particulièrement M. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique.

Mes remerciements également aux opérateurs du public et du privé qui ont sacrifié de leur temps pour se joindre à nous, aux membres du jury, ainsi qu’à toute la presse qui a contribué, incontestablement, à donner à cette manifestation une très forte résonnance. Enfin, je tiens à remercier très chaleureusement notre sponsor officiel Sanad, notre sponsor gold Sofac et tous nos partenaires (SBM et château Blanc ) sans lesquels, évidemment, cet événement n’aurait pu se tenir.

Moulay Hafid Elalamy : le secteur de l’automobile est le fer de lance de l’industrie nationale

Dans son discours prononcé à l’occasion de cette cérémonie,  Moulay Hafid Elalamy a souligné « qu’aujourd’hui, la capacité automobile au Maroc se situe à 700.000 véhicules/an. Le Royaume a travaillé depuis plusieurs décennies sur son infrastructure, il a mis en place des ports et des aéroports de statut international. Il a travaillé également sur ses ressources humaines, en ayant des collaborateurs fortement appréciés par les internationaux. »

« Le secteur automobile, a-t-il dit,  constitue le fer de lance de l’industrie marocaine. Il vise, l’année prochaine une exportation de 100 MMDH. Cela nous a permis d’être le 1er exportateur marocain depuis déjà pratiquement 4 ans ».

« Nous serons désormais, au niveau du secteur automobile, parmi les pays les plus compétitifs au monde. Les opportunités sont énormes. Or, c’est un secteur qui aura de belles perspectives dans les 20 prochaines années. Nous sommes dans des technologies d’aujourd’hui et de demain, et nous sommes extrêmement intéressés de travailler d’avantages sur les véhicules connectés, sur les véhicules bien évidemment sans chauffeur, et nous continuons de monter des écosystèmes dans ce sens-là », souligne-t-il.

Le ministre ajoute : « Ce secteur se développe fortement, il emploie plus de 116.000 personnes, avec des véhicules qui sont produits au Maroc de 1ère qualité, et surtout avec un taux d’intégration à 60 %. Par exemple, la Peugeot 208 sort de l’usine de Kenitra, avec un taux d’intégration à hauteur de 60% et avec des perspectives de se développer».

Il a rappelé, notamment « un engagement de 80% de taux d’intégration sur les véhicules sortants de l’usine de Kenitra. C’est un élément fondamental, la compétitivité du Royaume est acquise dans ce domaine, elle doit être améliorée parce que nous sommes parmi les meilleurs, mais nous ne sommes pas les meilleurs. Nous avons encore des marges de progression à gagner. »