L’Espagne adhère à l’accord sur l’achat de vaccins anti-Covid 19 par l’UE

vaccin

L’Espagne a rejoint l’accord entre la Commission européenne et les États membres pour être l’organe chargé de négocier les accords d’achat de vaccins contre le Covid-19, a annoncé, vendredi, le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa.

L’accord vise à garantir un accès égal pour tous les pays aux vaccins “dans les mêmes conditions”, a précisé le ministre lors d’un point de presse consacré à l’analyse de la situation épidémiologique dans le pays.

En vertu de l’accord, un comité directeur a été mis en place, au sein duquel tous les États membres sont représentés et qui sera coprésidé par la Commission et l’Autriche.

L’Espagne sera représentée par la directrice de l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS), María Jesús Llamas.


Il sera procédé également à la mise en place d’une équipe de négociation de sept pays composée de l’Espagne, l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Suède, la Pologne et l’Italie.

L’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas ont signé un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour garantir la fourniture à l’UE de 300 millions de doses d’un éventuel vaccin contre le coronavirus.

L’accord prévoit l’approvisionnement de l’ensemble des pays membres de l’Union européenne dès qu’un vaccin contre le Covid-19 sera découvert.

Les doses doivent être distribuées à tous les États membres souhaitant participer à ce programme, en fonction de la taille de leur population.