A LA UNESociété

L’Espagne compte plus de 5,8 millions étranges, dont 811.000 Marocains

L’Espagne compte 5.800.468 étrangers, dont 811.530 Marocains, à fin décembre 2020, soit 2% de plus qu’un an auparavant, selon des chiffres du ministère de l’inclusion, de la sécurité sociale et des migrations.

Les femmes représentent 44% de la communauté marocaine établie légalement en Espagne, précise le ministère, ajoutant que la moyenne d’âge des immigrés marocains dans le pays ibérique ne dépasse pas 33 ans.

Le profil socio-démographique des résidents étrangers est très varié. L’âge moyen de la population étrangère résidente en Espagne est d’environ 40 ans et les hommes prédominent sur les femmes.

Cependant, on trouve des groupes assez âgés parmi les ressortissants de l’UE établis en Espagne, comme les Britanniques (âge moyen de 54 ans) et, dans une moindre mesure, les Allemands (49 ans), et d’autres plus jeunes comme les Pakistanais et les Marocains (33 ans).

Selon la même source, l’augmentation de la population étrangère en Espagne (+2% en 2020) est toutefois inférieure à la croissance cumulée sur les dix dernières années, qui était de 19%.

Le rapport du ministère espagnol souligne que cette situation est une conséquence de « l’impact de la pandémie » et de « l’imposition de restrictions à la mobilité internationale ». Ainsi, le nombre de résidents étrangers a enregistré la plus faible augmentation en glissement annuel depuis 2016.

D’après le document, élaboré par l’Observatoire permanent de l’immigration, 15 nationalités représentent près de 75% du nombre total des résidents étrangers en Espagne. Huit d’entre elles correspondent à des pays de l’Union européenne, parmi lesquels se distinguent la Roumanie, le Royaume-Uni et l’Italie. Parmi les groupes les plus nombreux de pays extra-communautaires figurent ceux du Maroc, de la Chine, du Venezuela et de l’Équateur.

En ce qui concerne la répartition territoriale des étrangers, deux tiers vivent dans quatre communautés autonomes : la Catalogne, Madrid, l’Andalousie et Valence. En outre, seules sept provinces (Madrid, Barcelone, Alicante, Malaga, Valence, Baléares et Murcie) concentrent 57% du total de la population étrangère établie en Espagne.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page