AccueilA LA UNEL’Espagne consolide sa position de leader mondial en matière de greffe et de don d’organes
L’Espagne

L’Espagne consolide sa position de leader mondial en matière de greffe et de don d’organes

L’Espagne a consolidé sa position en tant que pays leader en matière de greffe et de don d’organes, avec 5.321 transplantations d’organes en 2018, grâce à 2.241 donneurs, selon le registre mondial des transplantations.

Le pays ibérique a ainsi maintenu, pour la 20ème année consécutive, sa première place au niveau mondial dans ce domaine, avec un taux de 48,3 donneurs et 114,7 organes transplantés pour un million d’habitants, ressort-il des chiffres du registre mondial des transplantations, géré par l’Organisation nationale espagnole des transplantations (ONT), en collaboration avec l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans l’Union européenne, 11.325 donneurs d’organes ont été enregistrés en 2018, soit un taux de 22,2 donneurs décédés par million d’habitants, ce qui a permis d’effectuer 34.221 greffes, contre 34.024 une année auparavant.

En 2018, l’Espagne s’est accaparée 19,8% des dons d’organes dans l’UE et 6% de ceux recensés dans le monde, soit 9,1% de la population européenne et 0,6% de celle mondiale, explique la même source, notant que le nombre total d’organes transplantés dans le monde s’est établi à 139.024, en hausse de 2,3% par rapport à 2017.

Parmi les transplantations d’organes réalisées en Espagne, on trouve 3.313 greffes de reins, 1.230 du foie, 321 de cœurs, 369 de poumons, 82 de pancréas et 6 d’intestins.

La tendance croissante du nombre de greffes et de donneurs d’organes enregistré en Espagne au cours des dernières années s’est poursuivie au premier semestre de 2019. Les données de l’ONT révèlent une augmentation de 3,6% du nombre de donneurs d’organes dans le pays ibérique à fin juin dernier.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :