L’Espagne déterminée à renforcer la coopération avec le Maroc en matière de lutte contre l’émigration illégale

L’Espagne déterminée à renforcer la coopération avec le Maroc en matière de lutte contre l’émigration illégale

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a réaffirmé, lundi à Rabat, la détermination de son pays à renforcer la coopération avec le Maroc en matière de lutte contre le phénomène de l'émigration illégale.

Lors d’un point de presse à l'issue d'un entretien avec le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, le chef de l'exécutif espagnol a salué les efforts déployés par le Royaume du Maroc pour faire face au phénomène de l'émigration clandestine, mettant l'accent sur l’importance de la coopération dans ce domaine.

La lutte contre l'émigration illégale requiert une "responsabilité partagée" de la part des pays concernés dont l’Espagne, a dit Sanchez, soulignant dans ce sens qu’un appui de l’Union européenne (UE) "demeure indispensable".

Sanchez a également exprimé l’engagement de Madrid à soutenir l'Initiative "3S" contre la désertification, portée par le Maroc et le Sénégal et visant à soutenir la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique, étant donné qu’il existe un lien direct entre le phénomène de désertification et celui de l’immigration.

Par ailleurs, il a salué la tenue au Maroc de la Conférence internationale sur la migration qui aura lieu les 10 et 11 décembre à Marrakech, ajoutant que l’Espagne sera représentée au plus haut niveau à ce conclave.

→ Lire aussi : Arrivée au Maroc du président du gouvernement espagnol pour une visite de travail

Pour sa part, El Otmani s'est félicité de la coopération avec l'Espagne dans ce domaine, relevant que la question migratoire, qui est "complexe et compliquée", ne peut être résolue avec la seule approche sécuritaire.

Il a, à cet égard, plaidé pour une approche promouvant le développement dans les régions qui sont à l'origine de cette immigration clandestine, saluant par ailleurs l'engagement de l'Espagne à appuyer politiquement et financièrement l'initiative 3S lancée lors de la COP22.

El Otmani a aussi rappelé les efforts déployés par le Maroc afin de lutter contre les réseaux de trafic des migrants et résoudre cette question migratoire dans le cadre d'une approche globale qui prend en considération les aspects économiques et sociaux.

Il a mis en relief l'approche humaine adoptée par SM le Roi Mohammed VI pour traiter cette question, rappelant que le Souverain a été désigné Leader de l'Union Africaine (UA) sur la question de la migration.

Le président du gouvernement espagnol est arrivé lundi à Rabat pour une visite de travail au Maroc, à la tête d'une importante délégation composée de plusieurs membres du gouvernement de Madrid et d'autres hauts responsables.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :