AccueilA LA UNE« Lettres du Maghreb » consacre la 3ème édition à la jeunesse
Lettres du Maghreb

« Lettres du Maghreb » consacre la 3ème édition à la jeunesse

« Dire la jeunesse, construire l’avenir », telle est la devise de cette édition du Salon maghrébin du livre, qui jette la lumière, cette année, sur le défi de la transmission de la culture aux nouvelles générations. Le coup d’envoi de ce Salon d’Oujda a été donné, ce mercredi, en présence du Wali de la région de l’Oriental et plusieurs autres responsables locaux.

Près de 300 écrivains ont répondu présents à la troisième édition du Salon Maghrébin du livre, qu’abrite la ville d’Oujda, du 9 au 13 octobre, dont le coup d’envoi a été donné ce mercredi.

Cette manifestation culturelle est organisée par l’agence de l’Oriental, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère délégué chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration, l’Union Professionnelle des Editeurs du Maroc et l’Institut français du Maroc à Oujda.

Ce rendez-vous culturel met le focus sur la transmission des valeurs, des cultures, des langues et des convictions aux nouvelles générations, et invite ainsi les penseurs, les auteurs et les décideurs à exprimer l’ambition d’une transmission lucide pour un monde meilleur, dans le cadre des 36 tables rondes prévues.

A l’honneur de cette troisième édition, le Cameroun dont la littérature se nourrit de légendes historiques, de contes anciens, de contestation, de victoire et de féminisme.

Interrogé sur la particularité de cette édition, Abdelkader Betari membre du comité scientifique du salon nous a confié qu’ « Il est impératif de réfléchir aujourd’hui sur ce qu’on a envie de laisser aux générations futures ».

Au sujet de la contribution de ce salon au rayonnement de la ville, Betari rajoute : « je pense que le fait de lier Oujda au Maghreb, c’est une manière de redonner à cette ville la place qu’elle mérite ».

Convaincus que l’instruction et l’éducation sont les fondamentaux de tout développement, les organisateurs de ce salon font la part belle à la jeunesse, cette année, avec des activités et tables rondes dédiées au public scolaire et étudiant.

De son coté, Abdelkader Retnani, éditeur et membre du comité d’organisation du salon « lettres du Maghreb » a déclaré à Maroc Diplomatique que « De grands intellectuels, venus de différents horizons, se sont rassemblés dans cet espace d’échange pour débattre des moyens pour garantir à nos enfants un avenir meilleur ».

Par ailleurs, plusieurs thématiques seront débattues dans les prochains jours, à savoir, « Les cultures en dialogue », « La traduction et le sacré », « La diversité partagée » ainsi que « Le pluriel des langues ».

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :