A LA UNECoronavirus

L’Europe pourrait connaître 500 000 décès supplémentaires dus au Covid d’ici début 2022

L’Organisation mondiale de santé (OMS) s’est alarmée, jeudi, du rythme inquiétant de transmission du Covid-19 en Europe, qui pourrait aboutir à 500.000 cas de décès supplémentaires d’ici début 2022.

« Le rythme actuel de transmission dans les 53 pays de la région européenne est très préoccupant (…) si nous restons sur cette trajectoire, nous pourrions voir un autre demi-million de décès dus au Covid-19 dans la région d’ici février« , a indiqué le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge.

« Nous sommes, de nouveau, à l’épicentre« , a-t-il ajouté, faisant référence à la région européenne.

La flambée du nombre des contaminations trouve son explication, selon l’OMS, dans l’insuffisance de la couverture vaccinale et l’assouplissement des mesures anti-Covid.

→ Lire aussi : Covid-19 : Légère tendance à la hausse des nouveaux cas dans le monde

Cette hausse est principalement portée par la Russie (8.162 décès ces sept derniers jours), l’Ukraine (3.819 décès) et la Roumanie (3.100 décès).

C’est ainsi que l’OMS a exhorté au maintien continu des tests, ventilation des espaces intérieur, distanciation physique et vaccination « rapide, juste et généralisée de chaque personne éligible », en vue de lutter contre la pandémie.

« Des projections fiables montrent que si nous parvenions à un taux d’utilisation de 95% des masques en Europe et en Asie centrale, nous pourrions sauver jusqu’à 188 000 vies sur le demi-million de vies que nous risquons de perdre d’ici février 2022 », a fait savoir M. Kluge.

Après une première accélération en juillet, puis un plateau, la situation sanitaire en Europe s’est de nouveau dégradée depuis début septembre.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page