Levée du confinement: éviter l’effet coupe du monde

Karim-El-Aynaoui

Dans une publication de Policy Center for the New South (PCNS), Aomar Ibourk – Senior Fellow & Karim El Aynaoui – Président du Policy Center ont exposé un Policy Brief (PB) intitulé « Effet coupe du monde : une nouvelle piste de réflexion à la quête d’une stratégie de déconfinement efficace».

Ce document traite une nouvelle piste pour réussir la levée du confinement. Il s’agit de contrôler le déconfinement pour éviter un phénomène appelé « effet coupe du monde ». D’après ce Policy Brief, ce phénomène pourra causer un nombre de cas infectés dépassant le pic durant la pandémie.

Ce travail présente, en premier lieu, une définition de l’effet coupe du monde, montrant son éventuel effet amplificateur au regard de la progression de la pandémie, en termes de nombre de cas infectés au pic et la durée encourue avant son atteinte. « Partant de scénarios hypothétiques, en ce qui concerne les conditions initiales à la sortie du confinement, nous montrons qu’à probabilité constante d’infection, l’effet coupe du monde se traduit toujours par un nombre de cas infectés plus important au pic (Δy > 0) et une durée plus réduite avant son atteinte (Δx < 0) », explique le PB.

Ensuite, il expose plusieurs mesures sanitaires qui doivent être maintenues, notamment la distanciation sociale, le port des masques, la limitation des contacts, la gestion prudente des flux de personnes et un contrôle particulier, voire une fermeture, des lieux des grands rassemblements, tels que les ‘Moussems’, les cinémas, les stades, les écoles, etc. Ces éléments, d’après les conclusions de ce document de PCNS, pourraient contribuer à l’atténuation des conséquences de ce phénomène et assurer un plan de sortie efficace.

Pour lire l’intégralité du document https://www.policycenter.ma/sites/default/files/PB%20-%2020-56%20%28%20El%20aynaoui%20%26%20ibourk%29.pdf