ban600

Lever de rideau à Khouribga sur le 18e festival ”Abidat Rma”

Lever de rideau à Khouribga sur le 18e festival ”Abidat Rma”

La 18ème édition du festival ''Abidat Rma'' de Khouribga s'est ouverte jeudi soir, par un hommage rendu à deux figures emblématiques de ce genre musical typiquement marocain, en l'occurrence, Saleh Skouki et Bouzkri Roudane.

Organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce festival se prolonge jusqu'au 16 courant, à l'initiative du ministère de la culture, et en partenariat avec la province de Khouribga, le conseil provincial de la ville, le groupe chérifien des phosphates (OCP) ainsi que les conseils communaux de Khouribga, Oued Zem et Bejaâd.

Lors de cette cérémonie d'ouverture, en présence notamment du gouverneur de la province de Khouribga, Hamid Chnouri, le directeur des Arts au ministère de la culture, Mohamed Ben Yaâkoub a souligné que l'organisation de cet événement annuel vise avant tout à préserver ce patrimoine immatériel et à garantir sa pérennité, notant que le festival ''Abidat Rma'' est une manière de promouvoir cette forme d'expression artistique d'origine bédouine, caractérisée par la simplicité et l'improvisation et qui constitue une des composantes de l'héritage culturel séculaire du Royaume.

Il a fait savoir que cette édition sera l'occasion de présenter un ouvrage qui regroupe toutes les réflexions sur cet art depuis la naissance de ce festival.

De même, le président du conseil provincial de Khouribga, Mhamed Zekrani, a affirmé que ce festival s'inscrit dans le cadre de la valorisation de la diversité linguistique et culturelle du Royaume et la préservation du patrimoine culturel national, dans l'objectif de consolider l'identité nationale. D'autres intervenants ont aussi mis en avant le rôle de ce festival dans la promotion de cet art et aussi sa contribution dans l'animation artistique et culturelle dans les villes de Khouribga, Oued Zem et Bejaâd avec au programme une multitude de spectacles aux rythmiques endiablées des troupes participantes.

Au programme de ce festival, des représentations qui seront données par plus de 30 troupes représentant différentes régions sur des scènes publiques et aussi dans les prisons civiles de Khouribga et Oued Zem ainsi que la présentation d'un livre intitulé ''Abidat Rma au Maroc : Art et connaissance'', outre une rencontre-débat l'histoire des troupes Abidat Rma et leur passage du local au national.

A noter aussi que cette cérémonie d'ouverture a été marquée par une représentation théâtrale ''Wlidat Rma'' du dramaturge Abdelouahed Mouadine, évoquant l'originalité et les spécificités de cette forme d'art populaire.

→ Lire aussi : Lever de rideau à Rabat sur la 3ème édition de la semaine du cinéma ivoirien au Maroc

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :