Liban: des tombes de l’unique cimetière juif endommagées par des pluies

cimetière
cimetière

Des tombes de l’unique cimetière juif de Beyrouth ont été endommagées dans la nuit de mercredi à jeudi à la suite d’un éboulement provoqué par des pluies torrentielles qui ont fait des dégâts dans l’ensemble du Liban.

La montée des eaux provoquée par les fortes pluies a détruit un mur de soutènement du cimetière juif situé dans le quartier beyrouthin Ras al-Nabaa, déversant sur la chaussée des pierres tombales recouvertes d’inscriptions en hébreu et des décombres.

Selon Nagi Georges Zeidan, spécialiste de la communauté juive du Liban et bénévole au cimetière, au moins quatre pierres tombales ont été endommagées.

Les squelettes sont encore dans leurs cercueils, mais ces derniers doivent être retirés des décombres, a-t-il dit, appelant les autorités à intervenir pour les préserver.

Le cimetière juif de Beyrouth contient 3.407 tombeaux, selon M. Zeidan, qui a archivé les noms de toutes les personnes enterrées.


Il a été créé dans les années 1820 et appartient au conseil de la communauté juive libanaise, selon le spécialiste.

Le Liban accueillait auparavant plusieurs milliers de juifs, qui ont progressivement émigré vers Israël, le Brésil, l’Europe ou les Etats-Unis.

D’après M. Zeidan, seuls 29 juifs vivent encore au Liban.

Certains bâtiments abritant jadis des synagogues existent encore. L’un d’eux, dans la grande ville du nord Tripoli, a été transformé en fabrique de teinture, un autre se situe dans la ville de Saïda (sud).


Dans la nuit de mercredi à jeudi, une tempête a provoqué des inondations à travers le Liban, bloquant des routes et endommageant des maisons.

Avec AFP