A LA UNESociété

Liban: Le secteur du transport en grève mercredi

Les fédérations et syndicats du secteur des transports au Liban ont annoncé une « journée de colère » pour mercredi, qui sera ponctuée d’une grève et de manifestations contre les bas salaires et les prix élevés du carburant.

Le chef des syndicats du secteur des transports terrestres, Bassam Tlais, a déclaré que mercredi sera une « journée de colère » et de grève pour les chauffeurs publics, à travers tout le pays.

→ Lire aussi : Manifestations au Liban: Paris se dit « préoccupée » et appelle à « l’apaisement »

« L’objectif n’est pas de faire grève et de fermer le pays, mais de réaliser les revendications promises », a ajouté M. Tlais. Le coût des transports au Liban a atteint un niveau sans précédent, que ce soit pour les voitures particulières ou les transports publics, en raison de la hausse des prix du carburant à plus de 12 reprises en un an.

Pour sa part, le président de l’Union générale du travail, Bechara Asmar, a indiqué que « les fédérations et les syndicats du secteur des transports terrestres au Liban mèneront la grève demain, mercredi, afin d’élever le ton et de faire entendre nos besoins aux responsables« .

« Ceux qui sont touchés par la hausse des prix du carburant sont les conducteurs des transports publics, tous les ouvriers et les pauvres, compte tenu des bas salaires« , a-t-il affirmé.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page