Liban : Une ONG lève 5 millions de livres en moins de 48h par crowdfunding

Réagissant au lendemain de l’explosion du 4 août 2020 qui a touché le Liban, une ONG nommée “Impact Lebanon” constituée par de jeunes cadres a levé 5 millions de livres en l’espace de 48 heures grâce à travers les réseaux sociaux, la communauté Libanaise et toutes les personnes sensibilisées vivant à l’étranger, dont la marocaine Shahinaz H’Midouche.

L’objectif de cette campagne de financement participatif était d’obtenir 1 million de livres sterling de dons. En moins de 48 heures et en l’espace de quelques minutes, cet objectif a été atteint. Plus de 150 000 donateurs ont souscrit pour plus de 5 millions de livres.

Pour Shahinaz H’Midouche, qui travaille actuellement au siège européen de Google, cette opération à laquelle plusieurs de ses collègues, amis et followers Instagram ont souscrit est un devoir d’humain à humain. Formée à Trinity College à Dublin, Shahinaz H’Midouche a participé à plusieurs opérations humanitaires dont une portant sur le Sénégal qui reste son pays de cœur où elle a grandi et décroché son bac. C’est dans la capitale sénégalaise qu’elle a découvert le Liban, à travers ses camarades d’école dont certains étaient originaires du pays des cèdres.

La levée de fonds initiée à travers Impact Lebanon est la preuve que tout citoyen peut impacter son monde. Après la phase de mobilisation, le défi est maintenant de s’assurer que l’argent parvienne à ses destinataires. La plateforme a mis en place un protocole pour sélectionner les ONGs qui recevront les dons afin de générer le plus d’impact possible dans la transparence. Impact Lebanon est aussi associée à 3QA, une organisation d’assurance qualité tierce basée à Beyrouth qui pourra passer en revue la qualité des ONGs qui vont être choisies.

Les critères de sélection sont les suivants: les ONGs doivent être apolitiques et non sectaires, enregistrées et reconnues, avec des initiatives en cours pour faire face à la crise, et avoir réussi un test d’audit. Elles doivent aussi soumettre une proposition de projet qui détaille comment les dons seront dépensés et utilisés, le nombre de personnes touchées par cette initiative, la diversité géographique ainsi que l’alignement par rapport aux priorités d’Impact Lebanon.


Article paru dans FinancialAfrik