A LA UNEMonde

Liban : Washington, Paris et Ryad appellent les dirigeants à surmonter leurs différends

Les ministres des Affaires étrangères américain, français et saoudien ont appelé mardi les dirigeants libanais à surmonter leurs différends pour résoudre la crise traversée par leur pays.

Lors d’une rencontre improvisée en marge d’une réunion du G20 à Matera dans le Sud de l’Italie, les trois diplomates ont mis l’accent sur “le besoin pour les dirigeants libanais de faire preuve d’un véritable leadership en mettant en oeuvre des réformes urgentes pour stabiliser l’économie et soulager le peuple libanais“, a écrit le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken sur Twitter.

→ Lire aussi : Liban/Manifestations: les prix des carburants montent

Le Liban et son gouvernement sont en crise depuis l’énorme explosion à Beyrouth en août 2020, qui a fait plus de 200 morts et ravagé la ville. Le Liban est confronté à d’importantes pénuries (carburant…) et à la chute de sa monnaie.

Les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et la France ont participé ensemble à l’élaboration de l’accord de Taëf en 1989 qui a mis fin la guerre civile en cours depuis 1975 et établi un complexe accord de partage du pouvoir entre les différentes communautés du pays.

M. Blinken a évoqué à plusieurs reprises le Liban lors de sa tournée d’une semaine en Europe, notamment avec le pape François et son homologue français Jean-Yves Le Drian, qu’il avait déjà rencontré vendredi à Paris.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page