A LA UNEMonde

Liban : Washington, Paris et Ryad appellent les dirigeants à surmonter leurs différends

Les ministres des Affaires étrangères américain, français et saoudien ont appelé mardi les dirigeants libanais à surmonter leurs différends pour résoudre la crise traversée par leur pays.

Lors d’une rencontre improvisée en marge d’une réunion du G20 à Matera dans le Sud de l’Italie, les trois diplomates ont mis l’accent sur « le besoin pour les dirigeants libanais de faire preuve d’un véritable leadership en mettant en oeuvre des réformes urgentes pour stabiliser l’économie et soulager le peuple libanais« , a écrit le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken sur Twitter.

→ Lire aussi : Liban/Manifestations: les prix des carburants montent

Le Liban et son gouvernement sont en crise depuis l’énorme explosion à Beyrouth en août 2020, qui a fait plus de 200 morts et ravagé la ville. Le Liban est confronté à d’importantes pénuries (carburant…) et à la chute de sa monnaie.

Les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et la France ont participé ensemble à l’élaboration de l’accord de Taëf en 1989 qui a mis fin la guerre civile en cours depuis 1975 et établi un complexe accord de partage du pouvoir entre les différentes communautés du pays.

M. Blinken a évoqué à plusieurs reprises le Liban lors de sa tournée d’une semaine en Europe, notamment avec le pape François et son homologue français Jean-Yves Le Drian, qu’il avait déjà rencontré vendredi à Paris.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page