Libye: l’accord de cessez le feu signé par El-Sarraj, Haftar demande un délai pour l’examiner

cessez le feu
cessez le feu

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné lundi qu’à l’issue des négociations à Moscou pour signer un accord formel de cessez-le-feu en Libye, le chef du gouvernement d’union nationale (GNA), Fayez El-Sarraj, a signé le document, alors que le maréchal Khalifa Haftar a demandé un délai supplémentaire pour l’examiner.

M. El-Sarraj a signé l’accord, alors que le maréchal Haftar a demandé “un peu de temps supplémentaire jusqu’au matin pour réfléchir”, a dit M. Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu.

Il a de même indiqué qu’un “certain progrès” a été obtenu lundi à l’issue de négociations à Moscou.

→ Lire aussi : Conférence internationale sur la Libye en janvier à Berlin

Les négociations impliquant les délégations libyennes, qui ont duré environ sept heures, ont été chapeautées par les ministres turcs des Affaires étrangères et de la Défense, Mevlut Cavusoglu et Hulusi Akar, et leurs homologues russes, Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou.

Aucune rencontre entre M. El-Sarraj et le maréchal Haftar n’a cependant eu lieu, selon le président du Conseil d’Etat libyen basé à Tripoli, Khaled Al-Mechri.

Ces discussions interviennent au lendemain de l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu lancé par Moscou et Ankara.

Cette trêve devrait déboucher sur une conférence internationale sur la Libye sous l’égide de l’ONU à Berlin, qui pourrait se tenir le 19 janvier, selon un porte-parole du gouvernement allemand.