Libye: l’ONU déplore une intensification des combats à Tripoli

Libye: l’ONU déplore une intensification des combats à Tripoli

L’organisation des Nations unies a déploré, lundi, une "intensification quotidienne" des combats violents au sud de Tripoli entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et celles du Gouvernement d'union nationale (GNA), avec l’usage de l’artillerie lourde et de bombardements contre des quartiers densément peuplés au sud de la capitale libyenne.

"La situation est en train d’empirer (…) avec un rythme ascendant des combats chaque jour", a déclaré lors d’une conférence de presse à New York, Maria do Valle Ribeiro, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye.

"A la troisième semaine des combats, on dénombre quelque 35.000 personnes déplacées", a précisé la responsable onusienne, qui s’exprimait par visioconférence depuis Tripoli.

→ Lire aussi : Libye: 220 morts depuis le déclenchement des hostilités

Elle a ainsi exprimé la grande préoccupation des Nations unies quant à la situation des civils dans l’incapacité de fuir les zones de combats ainsi que celle des blessés qui n’arrivent pas à accéder aux soins.

Mme do Valle Ribeiro a appelé les belligérants à faciliter l’accès humanitaire aux populations piégées par les combats, ainsi qu’à la protection des civils et des infrastructures civiles, conformément à leurs obligations en vertu du droit international humanitaire.

Elle a appelé dans ce sens les pays qui ont une influence sur les parties au conflit en Libye à user de cette influence pour la protection des civils. "Tout pays qui a de l’influence sur les parties devrait l’utiliser pour s’assurer que les civils sont protégés", a-t-elle plaidé.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait état, de son côté, d’au moins 254 morts et 1.228 blessés dans les affrontements en cours depuis le 4 avril au sud de Tripoli.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :