ban600
credit agricol

Les liens historiques entre le Maroc et l’Indonésie doivent se traduire par des projets de coopérations concrets

Les liens historiques entre le Maroc et l’Indonésie doivent se traduire par des projets de coopérations concrets
top

Les liens historiques unissant le Maroc et l’Indonésie doivent être traduits par des projets de coopération concrets et mutuellement bénéfiques, a affirmé, mardi à Jakarta, le Vice-ministre indonésien des Affaires étrangères, Abderrahman Fachir.

"Le Maroc et l’Indonésie doivent transformer les liens et les valeurs qu'ils ont en partage en une coopération concrète mutuellement bénéfique", a souligné M. Fachir dans une déclaration à la MAP à l'issue de son entretien avec la Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Maroc, Mounia Boucetta, en visite à Jakarta, pour soumettre le plan d'action relatif à la candidature du Maroc au statut de Partenaire de dialogue sectoriel (SDP) de l'ASEAN.

>>Lire aussi : Ministre sénégalais des AE: « Toutes les causes justes qui intéressent le Maroc, le Sénégal s’y intéresse aussi »

Le responsable indonésien a également mis l’accent sur la nécessité de renforcer les opportunités économiques et d’investissement au profit des opérateurs des deux pays, évoquant à cet égard le projet d’accord de commerce préférentiel (Preferential Trade Agreement) (PTA) en cours de discussion entre les deux parties. Et d’ajouter que la tenue de la prochaine commission mixte sera l'occasion de redynamiser et de stimuler les relations bilatérales.

Mme Boucetta a pour sa part indiqué que le Maroc considère l'ASEAN comme un modèle réussi d'intégration économique qui a capitalisé sur les acquis socio-culturels et sécuritaires en préservant le principe de non-ingérence.

"Le Maroc soutient fortement cette vision stratégique qui puise sa force d'une intégration réelle et solide", a-t-elle affirmé. De son côté, l’ambassadeur du Maroc en Indonésie, Ouadie Benabdellah, a indiqué que le Maroc a toujours tenu à renforcer ses liens d'amitié et sa coopération avec les pays de l'Asie du Sud-Est tant au niveau bilatéral que multilatéral, notant que cette volonté a été matérialisée par l'adhésion du Royaume en septembre 2016 au Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) de l’ASEAN.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :