L’Institut Cervantes ouvrira deux nouveaux centres à Laâyoune et Nador

 L’Institut Cervantes compte ouvrir deux nouveaux centres à Laâyoune et Nador, a indiqué, mardi à Madrid, Rafael Rodriguez-Ponga, secrétaire général de cette institution dédiée à l’enseignement de l’espagnol et la diffusion de la culture hispanique. 

Il sera procédé à l’inauguration, dans un avenir proche, d’une nouvelle antenne de l’Institut Cervantes à Laâyoune et à la réouverture de celle de Nador qui avait été fermée par le passé, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse à l’occasion du Conseil d’administration de cette institution qui se tient sous la présidence du roi Felipe VI d’Espagne et de la de reine Letizia.

Selon un communiqué de l’Institut publié sur sa page web, Rodriguez-Ponga a relevé que l’ouverture des ces deux nouveaux centres s’inscrit dans le cadre du plan stratégique triennal 2017-2019 de l’Institut.


Ce plan ambitionne notamment de renforcer la présence de l’Institut Cervantes aussi bien dans le continent africain qu’asiatique, ainsi que de consolider les liens de l’Espagne avec les pays hispanophones.

Présent dans 89 villes dans les cinq continents, l’Institut Cervantes dispose de centres à Casablanca, Fès, Marrakech, Rabat, Tanger, Tétouan et Essaouira.

L’Institut Cervantes est une institution publique créée par l’Espagne en 1991 pour la promotion et l’enseignement de la langue espagnole et pour la diffusion de la culture espagnole et latino-américaine.