L’objet suspect retrouvé près d’un hôtel à Marrakech n’est “absolument” pas un engin explosif

L’objet suspect retrouvé, le 24 septembre dernier, près d’un hôtel classé de Marrakech n’est “absolument” pas un engin explosif, a affirmé la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). 

Dans une mise au point parvenue mercredi à la MAP, la DGSN dément une information d’un journal national relayée par des sites électroniques, selon laquelle la police scientifique et technique aurait désamorcé une bombe artisanale reliée à un téléphone portable, découverte dans l’arrière-cour d’un hôtel classé à Marrakech.

Pour éclairer l’opinion publique et lever toute confusion, les services de la DGSN soulignent qu’un agent de sécurité privé travaillant dans un établissement hôtelier du quartier Hivernage à Marrakech, a découvert, le 24 septembre dernier, un objet suspect près d’un terrain vague n’appartenant à aucun établissement administratif ou touristique.

Les constatations effectuées par les services de sécurité et l’expertise réalisée par la police scientifique de la ville de Marrakech, ont révélé qu’il ne s’agit pas d’un engin explosif comme prétendu, mais d’un tas de batteries et de fils ne comportant aucune substance explosive ni encore les conditions techniques de provocation d’explosion.

Les produits saisis ont été remis au laboratoire scientifique de la police tandis qu’une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de négligence de ces produits sur ce lieu.