L’OMS déclare l’urgence internationale pour le nouveau coronavirus

OMS

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré, jeudi à Genève, que l’épidémie du nouveau coronavirus, qui a fait 170 morts depuis son apparition en décembre dernier en Chine, était désormais “une urgence de santé publique de portée internationale”.

” La principale raison de cette déclaration n’est pas ce qui se passe en Chine mais plutôt à cause de ce qui se passe dans d’autres pays”, a déclaré à la presse le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l’issue de la deuxième réunion du comité d’urgence sur l’épidémie de pneumonie virale.

“Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine”, a-t-il relevé, notant que l’OMS fait confiance à la capacité de la Chine à contrôler l’épidémie.

→ Lire aussi : Nouveau coronavirus: 7.818 cas confirmés dont 7.736 en Chine

L’OMS n’a jusqu’ici utilisé ce terme que pour de rares cas d’épidémies requérant une réaction mondiale vigoureuse, dont la grippe porcine H1N1 en 2009, le virus Zika en 2016 et la fièvre Ebola, qui a ravagé une partie de l’Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016 et la République démocratique du Congo depuis 2018.


“Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays aux systèmes de santé plus faibles et qui sont mal préparés à y faire face”, a-t-il poursuivi.

D’après l’OMS, un total de 7.834 cas du nouveau coronavirus ont été confirmés dans 18 pays, dont 7.736 en Chine (99% de tous les cas signalés dans le monde).

Faisant partie de la famille des coronavirus (comme le Sras), le virus 2019-nCoV provoque des symptômes grippaux chez les personnes contaminées, pouvant aller jusqu’à des syndromes respiratoires sévères.