L’ONSSA Confirme la présence de H9N2 dans nos volailles

Chickens standing in field

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires  (ONSSA) a confirmé, pour la première fois, la propagation du virus de l’influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) du sous type H9N2 au niveau de 30 unités avicoles.  Les investigations cliniques et / ou de laboratoire ont été effectuées dans près de 800 élevages avicoles situés dans différentes régions du Royaume.

L’infection par ce genre de virus engendre une chute de l’immunité et une diminution des performances de productions chez la volaille mais également une faible mortalité.

Par contre, les marocains peuvent consommer sans aucun risque la volaille et même les œufs. Un plan de lutte a été élaboré par l’ONSSA en concertation avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole et les experts du secteur.

Ce plan vise, à court terme, limiter l’impact de la maladie afin de réduire les mortalités.   Un système d’épidémio-surveillance pour suivre et évaluer l’efficacité du programme sanitaire sera instauré mais aussi le renforcement des mesures de l’hygiène au niveau des élevages avicoles en collaboration avec les Autorités Locales et la Gendarmerie Royale.


A moyen terme, le plan vise à maîtriser les facteurs de risque qui sont à l’origine de la propagation de cette maladie dans plusieurs régions du pays.