L’or termine sur un nouveau record au-dessus de 2.000 dollars

l'or

Les contrats à terme de l’or ont marqué une hausse mardi, prenant de l’élan en fin de séance pour terminer sur un nouveau record alors que les rendements des emprunts d’Etat baissaient et que le récent rebond du dollar américain reculait légèrement, permettant au métal précieux de clôturer sur un nouveau record au-dessus du seuil de 2000 dollars.

Selon la presse spécialisée, la hausse soutenue du prix de l’or intervient alors que les gouvernements du monde entier ont inondé leurs économies à coup de plans d’aide financière pour lutter contre les effets de la pandémie du COVID-19. De leur côté, les investisseurs parient que la tendance haussière du métal jaune se poursuivra au moment où le dollar s’affaiblit et que les taux d’intérêt restent autour de 0% dans de nombreuses régions du monde.

Les analystes de “BofA Global Research” prévoient que la valeur des lingots d’or augmentera de 50% au cours des 18 prochains mois pour atteindre environ 3000 dollars l’once, selon la même source, qui ajoute que d’autres métaux précieux vont aussi bénéficier de la situation actuelle.

Le DXY (rendements réels sur 10 ans) s’est établi à 93,387 mardi, en hausse de moins de 0,1%, modérant une hausse légèrement plus ferme du billet vert plus tôt dans la session et fournissant un coup de pouce pour les métaux précieux évalués en dollar. Les actifs indexés sur le dollar américain ont tendance à s’affaiblir lorsque le dollar se renforce, car cela rend ces produits plus chers pour les acheteurs étrangers.