A LA UNEEnvironnement

L’Ouest des Etats-Unis ravagé par des feux de forêts de grande ampleur

Les autorités dans plusieurs Etats de l’Ouest américain ont ordonné d’importantes évacuations alors que le feu de forêt Bootleg a ravagé plus de 122 000 hectares.

Les météorologues prévoient des conditions de feu extrêmement dangereuses au moins jusqu’à lundi soir, avec des éclairs possibles en Californie et dans le sud de l’Oregon.

Selon le National Interagency Fire Center (NIFC), 80 grands incendies de forêt font actuellement rage dans 13 États américains, brûlant plus de 445.000 hectares, principalement dans les États de l’Ouest. Le Montana est l’État qui a signalé le plus grand nombre d’incendies de grande ampleur (18), suivi de près par l’Idaho (17), selon le NIFC.

Mais le plus grand incendie en cours est Bootleg, qui brûle depuis le 6 juillet dans la forêt nationale de Fremont-Winema, le long de la frontière entre l’Oregon et la Californie. Jusqu’à lundi matin, le feu avait brûlé plus de 122 000 hectares et son taux de confinement est de 25 %, selon les données d’InciWeb, le centre d’information américain sur les feux de forêt.

→ Lire aussi : Canada : Des centaines de personnes évacuées suite à des feux de forêt

L’incendie Bootleg a créé des conditions si extrêmes que les pompiers ont dû se mettre à l’abri pour la neuvième journée consécutive.

Des milliers de personnes faisaient déjà l’objet d’ordres d’évacuation, dont quelque 2 000 personnes résidant dans les zones essentiellement rurales des lacs et des refuges naturels situés à proximité de l’incendie, qui a brûlé au moins 67 maisons et 100 bâtiments et en menace de nombreux autres.

Des conditions extrêmement sèches et des vagues de chaleur liées au changement climatique ont balayé la région, rendant les feux de forêt plus difficiles à combattre.

Les pyrocumulus – littéralement traduits par “nuages de feu” – ont compliqué les efforts de confinement de l’incendie Dixie dans le nord de la Californie dimanche, de même que les flammes qui se sont propagées dans des zones éloignées au terrain escarpé, plus difficiles à atteindre pour les équipes de pompiers, selon les responsables locaux.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page