L’UE appelle les États-Unis à “reconsidérer leur décision” de se retirer du traité Open Sky

Trump

Le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a appelé vendredi les États-Unis à “reconsidérer leur décision” de se retirer du Traité international Open Sky (Ciel Ouvert), tout en exhortant la Russie à “revenir immédiatement à la pleine application du traité”.

“L’Union européenne examinera les implications que la décision (américaine) pourrait avoir pour sa propre sécurité”, a ajouté M. Borrell dans une déclaration qui insiste sur l’impératif pour tous les États parties de “continuer de reconnaître et d’assurer la pleine application du Traité”.

Le président américain Donald Trump avait annoncé jeudi la sortie des Etats-Unis de l’accord “Ciel ouvert”, qui permet de vérifier les mouvements militaires et les mesures de limitation des armements des 35 pays signataires au moyen de vols de surveillance, accusant la Russie de le violer.

Pour le chef de la diplomatie de l’UE, le retrait d’un traité “n’est pas la solution pour résoudre les difficultés de mise en œuvre et de respect par une autre partie”.

La position de l’UE rejoint celle des alliés de l’OTAN.


A l’issue d’une réunion d’urgence en vidéoconférence avec les ambassadeurs des pays de l’Alliance atlantique, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné que “le retour de la Russie au respect du traité est le meilleur moyen de préserver les avantages du traité”, tout en réaffirmant le ferme attachement des alliés à “la préservation d’une maîtrise des armements, d’un désarmement et d’une non-prolifération efficaces au niveau international”.