L’UE débloque 1,4 milliard d’euros pour les réfugiés syriens en Turquie

La Commission européenne a annoncé, jeudi, une mesure spéciale de plus de 1,4 milliard d’euros en vue de soutenir les réfugiés syriens en Turquie. 

La mesure spéciale adoptée aujourd’hui vise à apporter une aide aux réfugiés en Turquie dans les domaines de l’éducation, de la santé, des infrastructures municipales et sociales et du soutien socioéconomique.

Elle comporte trois volets de financement. Le premier prévoit des subventions directes des ministères turcs de l’éducation et de la santé afin de couvrir les coûts opérationnels et l’accès aux services d’éducation et de santé pour les réfugiés syriens et leurs enfants.

Le deuxième prévoit un soutien financier de l’UE pour les infrastructures liées à l’éducation et à la santé, tandis que le troisième volet de la mesure comprend un financement complémentaire du fonds fiduciaire régional de l’UE en réponse à la crise syrienne, afin de permettre à ce fonds de continuer à financer des aides partant des besoins des réfugiés et des communautés d’accueil.


En outre, l’Exécutif européen a indiqué qu’un montant supplémentaire de 79 millions d’euros de fonds, précédemment octroyés à des projets d’aide humanitaire, a fait l’objet de contrats passés avec un certain nombre de partenaires, dont des agences des Nations unies, des organisations internationales et des ONG internationales.

Depuis la déclaration UE-Turquie du 18 mars, la Commission dit avoir déjà mobilisé 2,15 milliards d’euros sur les 3 milliards prévus pour cette année et l’année prochaine. La facilité en faveur des réfugiés en Turquie est dotée d’un budget de 3 milliards d’euros pour la période 2016-2017, qui provient pour 1 milliard d’euros du budget de l’UE et pour 2 milliards d’euros des Etats membres de l’Union.