ban600

L’UE veut imposer la suppression rapide des contenus à caractère terroriste sur le web

L’UE veut imposer la suppression rapide des contenus à caractère terroriste sur le web

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a proposé mercredi de nouvelles règles visant à imposer la suppression rapide, dans un délai ne dépassant pas une heure, de tout contenu à caractère terroriste sur le web.

"Les Européens s'attendent légitimement à ce que leur Union garantisse leur sécurité. C'est la raison pour laquelle la Commission propose aujourd'hui de nouvelles règles afin que tout contenu terroriste mis en ligne soit supprimé dans un délai d'une heure, car c'est dans ce laps de temps qu'il a le plus d'impact", a-t-il affirmé lors de son discours sur l'état de l'Union devant le Parlement européen, réuni en plénière à Strasbourg.

Pour la commission européenne, ce délai contraignant d'une heure, suivant l'émission d'une injonction de suppression par une autorité nationale compétente, a été fixé en tenant compte du fait que "c’est dans les premières heures suivant leur apparition en ligne que les contenus à caractère terroriste causent le plus grand tort, en raison de la vitesse à laquelle ils se propagent".

→ Lire aussi : De nouvelles règles européennes pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Dans le seul mois de janvier 2018, quelque 700 nouveaux contenus de propagande officielle de Daech ont été diffusés sur le web, selon les estimations de la commission qui considère que les contenus à caractère terroriste représentent "un risque très réel pour la société européenne".

"Nous devons empêcher le téléchargement de tels contenus et, dans le cas où ce téléchargement se produit malheureusement, veiller à leur suppression la plus rapide possible – avant qu'ils ne causent de graves dommages", a souligné le commissaire européen pour l'union de la sécurité, Julian King.

Toute plateforme internet souhaitant proposer ses services dans l'UE sera ainsi soumise à des règles claires, visant à empêcher une utilisation abusive de ceux-ci à des fins de diffusion de contenus à caractère terroriste. De solides garanties seront par ailleurs établies, afin de protéger la liberté d'expression sur l'internet et de faire en sorte que seuls les contenus à caractère terroriste soient visés, assure la commission. Ces nouvelles règles sont présentées une semaine avant la tenue, à Salzbourg (Autriche), de la réunion informelle des dirigeants de l'UE où ils devraient discuter des questions de sécurité.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :