A LA UNEMonde

L’Ukraine introduit le contrôle biométrique aux frontières

 L’Ukraine a lancé lundi le système de collecte des données biométriques des voyageurs étrangers dans les postes-frontières du pays, a indiqué le service national des gardes-frontières.

Ces nouvelles mesures visent à assurer la sécurité du pays et renforcer le contrôle des entrées et sorties des étrangers, a expliqué le service national des gardes-frontières dans un communiqué.

D’après les nouvelles règles de passages aux frontières, les gardes-frontières doivent relever les empreintes digitales des voyageurs internationaux arrivant en Ukraine et vérifier que leurs passeports ne sont pas répertoriés dans plusieurs bases de données criminelles, dont celles d’Interpol.

Ce système de contrôle sera obligatoire pour les citoyens de 71 pays figurant sur la liste des pays à fort risque de migration, mais uniquement appliquée au cas par cas pour les autres voyageurs.

Ces mesures ne seront pas applicables aux dirigeants, parlementaires ou aux délégations de pays étrangers. Les enfants, les touristes voyageant en Ukraine dans des bateaux de croisière, le personnel diplomatique et les responsables d’organisations internationales seront aussi exemptés de cette vérification.

Le président ukrainien Petro Porochenko a signé en septembre dernier un décret relatif au projet de collecte des données biométriques des étrangers arrivant en Ukraine, afin de renforcer la sécurité nationale du pays.

D’ici la fin de l’année 2018, les systèmes de collecte des données seront installés à tous les 196 points de contrôle de la frontière ukrainienne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page