L’Union africaine «en discussion avec Madagascar sur un remède à base de plantes» du COVID-19

L'Union africaine

L’Union africaine a annoncé mardi être «en discussion avec Madagascar en vue d’obtenir des données techniques concernant la sûreté et l’efficacité d’un remède à base de plantes», récemment annoncé par ce pays pour la prévention et le traitement signalés du COVID19.

La Commissaire aux Affaires sociales de l’UA, Amira El Fadil, a tenu ,dans ce sens, une réunion avec l’ambassade de Madagascar à Addis-Abeba, au cours de laquelle il a été convenu que ce pays fournirait à l’Union africaine les informations détaillées nécessaires concernant le remède à base de plantes, indique un communiqué de l’UA.

Une fois les détails fournis, l’UA, “par le biais du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), examinera les données scientifiques recueillies jusqu’à présent sur la sûreté et l’efficacité des matières organiques pour le COVID-19. Cet examen sera basé sur les normes techniques et éthiques mondiales pour recueillir les preuves scientifiques nécessaires concernant les performances du tonique”, précise le communiqué.

Ces développements font suite à la participation du Président malgache Andry Rajoelina à une réunion par téléconférence du Bureau de la Conférence de l’UA avec les Présidents des Communautés économiques régionales de l’UA au cours de laquelle il a fait une présentation sur le remède à base de plantes.