L’Union Européenne et la Jordanie réitèrent leur attachement à la création d’un État palestinien

La chef de la diplomatie de l’Union Européenne Federica Mogherini et le ministre jordanien des affaires étrangères Aymane Safadi ont réaffirmé, vendredi, leur attachement au processus de paix israélo-palestinien et à la création d’un État palestinien.

Nous n’avons certainement pas abandonné la partie“, a déclaré Mme Mogherini, qui s’exprimait lors d’un point de presse tenu conjointement avec le chef de la diplomatie jordanienne, suite à une réunion entre les deux parties. “La solution est claire, c’est la solution des deux États” israélien et palestinien, vivant en paix côte à côte et partageant Jérusalem comme capitale, a indiqué pour sa part M. Safadi. “Nous ne pouvons y renoncer“, a-t-il insisté.

Mme Mogherini s’est, d’autre part, dite favorable à ’’un cadre régional et international différent pour faire avancer” le processus de paix, rappelant à cet égard le projet de négociations de paix directes, mais dans un cadre plus large que le Quartet pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, UE et ONU), en y incluant d’autres pays.

Ne pas avoir la perspective d’un Etat palestinien, avec des autorités, un contrôle du territoire, un État normal et indépendant, avec une capitale et des institutions qui fonctionnent est, à mes yeux, une menace majeure pour la sécurité des citoyens israéliens d’Israël, particulièrement au vu de la situation dans la région“, a estimé Mme Mogherini.


Évoquant la décision du président américain Donald Trump de reconnaître unilatéralement Al Qods comme capitale de l’État d’Israël, la haute dirigeante européenne a indiqué être d’accord avec M. Safadi sur le fait que c’est ‘’une décision qui a un impact potentiel très inquiétant dans ce contexte très fragile’’. Mme Mogherini a souligné à ce propos, que ‘’la Jordanie a un rôle clé à jouer, un rôle particulier s’agissant des Lieux Saints’’, rôle qui a ‘’le plein soutien de toute la communauté internationale (…) et certainement celui de l’Union européenne’’.