Un groupe d’explorateurs retrouve l’épave du “Titanic chilien”, naufragé il y a 95 ans avec 400 passagers à bord

Image d'illustration

Un groupe d’explorateurs a retrouvé l’épave du bateau à vapeur “Itata“, également connu comme le “Titanic chilien“, qui avait coulé il y a 95 ans lors d’une tempête au large de la côte de la région de Coquimbo, au nord du Chili, avec plus de 400 personnes à bord.

Le navire est coulé en 1922 au large de l’une des zones les plus visités de la région, à 458 km au nord de Santiago, près de la réserve nationale des Pingions Humboldt, un endroit privilégié pour l’observation des baleines et des oiseaux marins. Le naufrage du “Titanic chilien” est la plus grande tragédie dans l’histoire navale du Chili qui a éploré des centaines de familles chiliennes, en particulier dans les villes portuaires de Valparaiso et Coquimbo.

L’année 1922 rappelle également le tremblement de terre de Vallenar de magnitude 8,5 et le tsunami qui l’avait suivi balayant la côte de Coquimbo et laissant une traînée de mort et de destruction dans son chemin.