M. El Otmani: Plus de 300 mesures pour faire face aux répercussions du Coronavirus

El-Othmani

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a souligné, lundi à Rabat, que le Maroc a pris plus de 300 mesures dans les divers domaines économiques, sociaux et sanitaires afin de faire face aux répercussions de la propagation du Coronavirus.

En réponse à une question centrale sur “les répercussions sanitaires, économiques et sociaux de la propagation du Covid-19 et les mesures prises pour endiguer cette pandémie”, lors de la séance mensuelle de la Chambre des représentants consacrée à la politique générale, M. El Otmani a indiqué que “les mesures prises par le Royaume lui ont permis d’éviter le pire”, puisqu’il a été parmi les premiers pays à prendre une série de mesures préventives et à instaurer l’état d’urgence partout au Maroc.

Il a noté, dans ce même contexte, que le Maroc, conformément aux directives de SM le Roi Mohammed VI, a donné la priorité à la santé et à la sécurité des citoyens, sans négliger le soutien et l’appui aux catégories vulnérables et celles touchées par cette pandémie, notant que le pays oeuvre pour limiter les effets négatifs du Covid-19 sur la situation économique du pays.

“Cette situation exceptionnelle a, d’autre part, constitué une opportunité pour exprimer les valeurs civilisationnelles profondes du peuple marocain, illustrées principalement par la solidarité et l’entraide de toutes les composantes de la société durant ces moments difficiles”, a-t-il relevé.

Il a affirmé que le bilan actuel de la situation sanitaire liée aux Covid-19 confirme la pertinence des mesures proactives engagées par le Maroc pour endiguer cette pandémie, soulignant que le développement des cas demeure “modéré” jusqu’à présent et ce, grâce aux efforts consentis par tous les intervenants.


Cette séance a également été l’occasion, pour M. El Otmani, de présenter les mesures accompagnant la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire, que ce soit au niveau de la poursuite du processus d’enseignement à distance, de la continuité des principaux services publics ou encore de l’approvisionnement continu des marchés en produits de base.

Le chef du gouvernement n’a pas manqué d’évoquer les mesures prises pour atténuer les impacts sociaux et économiques de la pandémie, y compris celles touchant les salariés, les entrepreneurs des TPME (très petites, petites et moyennes entreprises), les professions libérales confrontées à des difficultés en raison des répercussions de la pandémie, ou encore pour soutenir les familles travaillant dans le secteur informel, affectées par le ralentissement de l’activité économique de la pandémie.

Il a souligné que toutes les initiatives prises par le gouvernement dans cette période exceptionnelle sont destinées principalement aux catégories vulnérables et aux groupes et entreprises les plus touchés selon une perspective solidaire.