M. Louardi poursuit ses rencontres avec les représentants des centrales syndicales

Le Ministre de la Santé, El Houcine Louardi, a tenu, mardi, une réunion avec les représentants des centrales syndicales au sein du secteur de la santé, dans le cadre des rounds du dialogue social.

M. Louardi a poursuivi ainsi ses rencontres lancées le 5 mai dernier, à son initiative, avec les représentants de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), du syndicat indépendant des médecins du secteur public et de l’Organisation démocratique du travail pour la présentation des conclusions préliminaires des résultats des réunions respectives entre ces représentants et les responsables du Ministère.

Après avoir rappelé le contexte et la méthodologie convenue entre toutes les parties au mois de mai dernier et les dispositions de l’accord du 11 juillet 2011, M. Louardi a salué les résultats de la coopération avec les syndicats, marqués par la régularisation de la situation administrative des infirmiers et infirmières qui était l’une des principales revendications des partenaires sociaux, soulignant la poursuite sur la même voie pour satisfaire les doléances sociales des autres catégories, indique un communiqué du Ministère.

Dans le même ordre d’idée, M. Louardi a tenu une deuxième rencontre avec les représentants du syndicat national des médecins généralistes du secteur privé, du syndicat national des cliniques privées et du syndicat national des médecins du secteur libéral.


Les représentants des syndicats des secteurs public et privé ont salué, à cette occasion, les efforts déployés et les réalisations accomplies dans le domaine de la santé, appelant à l’accélération de mise en œuvre des autres revendications de l’ensemble du personnel du secteur, poursuit le communiqué.

Le Ministre a également proposé la tenue d’autres réunions dans les plus brefs délais pour examiner les questions prioritaires et faciliter le dialogue avec les autres départements gouvernementaux concernés, ajoute la même source.

Il n’a pas manqué d’exprimer son estime à l’esprit de responsabilité et de coopération dont ont fait preuve les participants à ces réunions, rappelant que le dialogue social adopté par le gouvernement avec l’ensemble des syndicats, constitue un mécanisme essentiel pour l’implication des décideurs et la réalisation de la convergence nécessaire pour garantir l’efficacité du système de la santé et promouvoir la situation du personnel de ce secteur.