« Maan, koulchi moumkine », un nouveau mouvement politique se lance

« Maan, koulchi moumkine », un nouveau mouvement politique se lance

Par Khadija Skalli

Une vingtaine de jeunes aux parcours professionnels différents crée un nouveau mouvement politique, « Maan, koulchi moumkine ». Le lancement officiel de ce mouvement aura lieu jeudi 21 mars à Casablanca.

Un nouveau mouvement politique baptisé « Maan, koulchi moumkine » (Ensemble, tout est possible) voit le jour. Le lancement officiel de ce mouvement fédérant des personnalités de différents horizons aura lieu jeudi 21 mars à Casablanca. Ce mouvement se veut indépendant n’appartenant à aucun parti politique. Son objectif, selon ses fondateurs, est de promouvoir la démocratie et d’impulser une dynamique de citoyenneté active.

Parmi ses fondateurs, on retrouve des noms connus sur la scène politique. On notera d’abord Zakaria Garti, l’ancien président du réseau politique indépendant TIZI (Tariq Ibnou Ziyad Initiative). Ce jeune banquier est toujours membre du Conseil de cette association. A ses côtés, on retrouve le communicant Hamza Hraoui, fondateur de la branche marocaine du mouvement de la République En Marche d'Emmanuel Macron. Il était référent national de la branche marocaine avant de céder sa place à Jean Olivier d’Arfeuillère, référent du comité de Tanger du même mouvement.

Autre figure connu de la sphère économique et politique, Mehdi Megzari. Ce jeune avocat d’affaires associé chez le Cabinet d'Avocat « Sayarh & Menjra » est l’un des fondateurs de l’association Cap démocratie Maroc (Capdema).

→ Lire aussi : “Moucharaka Mouwatina”: 75 MDH alloués à l’appui des projets des associations

Actuellement, le mouvement « Maan, koulchi moumkine » compte une vingtaine de jeunes aux parcours professionnels et associatifs divers et variés. Avocat, ingénieurs, médecins, consultants….ayant un objectif commun : s’engager dans la vie politique.

« Nous avons entamé la réflexion il y a quelques années. Il a fallu convaincre puis aligner les points de vue. Aujourd’hui, le projet a mûri et le mouvement est prêt à l’action », souligne l’un des fondateurs « Maan, koulchi moumkine ». Et de poursuivre : « Notre objectif ne se limite pas à la sensibilisation des jeunes mais vise à prendre position concernant les questions politiques et préparer de jeunes acteurs politiques ».

Le mouvement « Maan, koulchi moumkine » prévoit d’organiser plusieurs rencontres à travers les différentes régions du Maroc. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de leur projet d’écoute « Istima’a ».

Qui finance ce mouvement ? « Nous, les membres fondateurs. Nous mettons la main à la poche pour financer nos activités », répond l’un des membres fondateurs du mouvement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :