Macron confirme l’assassinat d’un humanitaire français au Guatemala

Macron

Le président Emmanuel Macron a confirmé l’assassinat d’un travailleur humanitaire français lors d’une attaque armée perpétrée lundi dans le nord-est du Guatemala.

Benoît Maria, directeur de l’ONG Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) au Guatemala a été “lâchement assassiné”, a écrit le chef de l’Etat français sur Twitter.

“Au Guatemala, Benoît Maria menait depuis 20 ans des projets agricoles en faveur des communautés autochtones mayas et les aidait à préserver leurs terres (…). Je salue son engagement humaniste, fraternel, solidaire qui fait honneur à la France”, a twitté M. Macron.

Son assassinat intervient au lendemain de l’attaque dans laquelle huit personnes dont six humanitaires français, membres de l’ONG Acted, ont été tuées dimanche dans le sud-ouest du Niger.

Le meurtre de l’humanitaire français avait été annoncé par l’ONG “Unité de protection des défenseurs des droits humains du Guatemala (Udefegua)”, qui a réclamé une enquête du ministère public.


Selon les médias locaux, Benoît Maria était au volant d’une camionnette sur une route située près du village indigène de San Antonio Ilotenango, à quelque 85 km au nord-ouest de la capitale guatémaltèque, lorsqu’il a été tué par balles.

Directeur d’AVSF, il vivait depuis plus de vingt ans dans ce pays d’Amérique centrale où il a notamment apporté son soutien à des projets agricoles en faveur des communautés indigènes mayas Ixil, selon la presse.