Macron salue le plan de relance européen, appelle à “aller vite” dans son adoption

Macron

Le Président français Emmanuel a salué, mercredi, le plan de relance européen destiné à soutenir l’économie mise à mal par l’épidémie de coronavirus, appelant ses partenaires européens à “aller vite” dans son adoption.

“Jour essentiel pour l’Europe”, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen “propose un plan de relance inédit de 750 milliards d’euros pour les régions et secteurs en difficulté”, a écrit le chef de l’Etat français sur son compte Twitter.

“Nous devons aller vite et adopter un accord ambitieux avec tous nos partenaires européens”, a ajouté Emmanuel Macron.

De son côté, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a appelé tous les Etats membres de l’Union européenne, “y compris les quatre frugaux” (Pays-Bas, Danemark, Autriche et Suède) à soutenir le plan de relance “historique” de 750 milliards d’euros présenté par Bruxelles.


“J’appelle tous les Etats européens sans exception, y compris les quatre frugaux, à soutenir ce plan”, a déclaré le ministre au Sénat, soulignant que l’UE était “au rendez-vous de l’Histoire” et qu’elle “frappait fort et juste”.

La Commission européenne a présenté mercredi sa proposition d’un plan de relance doté de 750 milliards d’euros pour surmonter la crise du coronavirus dans l’UE et faire face à ses répercussions socio-économiques majeures.

Le nouvel instrument pour la relance de l’Union européenne baptisé “Next Generation EU” s’ajoutera à des renforcements ciblés du budget à long terme de l’UE pour la période 2021-2027 qui porteront à 1,85 billion d’euros la capacité financière totale du budget de l’Union, a indiqué la Commission européenne.


Toutefois le plan de l’UE suscite la réticence de quelques Etats membres, surnommés “frugaux”, qui préfèrent soutenir l’économie de l’UE uniquement via des prêts, et non avec des subventions, alors que la présidente de la commission européenne propose les deux.