A LA UNESanté

Maladies hydriques: L’Unicef alerte sur les risque pour des milliers d’enfants en Haïti

Environ 540.000 enfants en Haïti, frappé par le tremblement de terre, sont maintenant confrontés à la possible réapparition de maladies d’origine hydrique, avertit le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Les conditions de vie difficiles dans le sud-ouest d’Haïti – où plus d’un demi-million d’enfants n’ont pas accès à un abri, à l’eau potable et à des installations d’hygiène – augmentent rapidement la menace d’infections respiratoires aiguës, de maladies diarrhéiques, de choléra et de paludisme.

« La vie de milliers d’enfants et de familles touchés par le tremblement de terre est maintenant en danger, simplement parce qu’ils n’ont pas accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène« , a déclaré le représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes.

Il a ajouté que « le choléra n’a pas été signalé en Haïti depuis février 2019, pourtant, sans une action urgente et plus ferme, la résurgence du choléra et d’autres maladies d’origine hydrique est une menace réelle qui augmente de jour en jour « .

→ Lire aussi : Afghanistan: 10 millions d’enfants ont besoin d’assistance, selon l’UNICEF

Avant le séisme, seulement plus de la moitié des établissements de santé des trois départements les plus touchés par le séisme disposaient d’un accès de base aux services d’eau.

La résurgence du choléra et d’autres maladies d’origine hydrique est une menace réelle qui augmente de jour en jour – Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF en Haïti. Au lendemain du tremblement de terre, près de 60 % des habitants des trois départements les plus touchés n’ont pas accès à l’eau potable. Des milliers de personnes dont les maisons se sont effondrées n’ont pas accès à l’assainissement, en partie à cause des dégâts causés par le séisme.

« Nos efforts pour fournir davantage d’eau potable ne sont pas à la hauteur des besoins criants dans toutes les zones touchées« , a déclaré M. Maes.

En plus de l’appel de 48,8 millions de dollars lancé pour 2021, l’UNICEF demande maintenant un appel humanitaire pour les enfants de 73,3 millions de dollars pour intensifier ses interventions en réponse au tremblement de terre et aux personnes déplacées à l’intérieur du pays. Jusqu’à présent, moins de 1 % de ce financement nécessaire a été reçu.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page