Manifestations en Irak: couvre-feu décrété à Bagdad “jusqu’à nouvel ordre”

couvre-feu-marocdiplomatique

Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi a ordonné dans la nuit de mercredi à jeudi un couvre-feu à Bagdad, alors que les protestataires étaient toujours rassemblés dans le centre de la capitale.

Le couvre-feu, qui concerne “les véhicules et les personnes dans Bagdad”, entrera en vigueur à 05H00 du matin, heure locale. Jeudi a été décrété jour chômé pour les fonctionnaires à Bagdad, dont la Zone verte, où siègent les institutions nationales, et l’ambassade américaine a à nouveau été fermée en soirée.

Mercredi, un manifestant et un policier ont été tués à Nassiriya, au sud de Bagdad, portant à sept le nombre de morts depuis le début mardi en Irak d’une vague de manifestations réclamant emplois et services publics, a indiqué le directeur de la Santé de la province de Zi Qar, Abdel Hussein Al-Jaberi.

Le président irakien, Barham Salih, avait appelé auparavant les forces de l’ordre à faire preuve de retenue.