A LA UNEMonde

Manifestations en Pologne pour protester contre les réformes du système judiciaire

Des milliers de manifestants polonais ont défilé vendredi soir dans plusieurs villes du pays, pour protester contre les réformes de la justice, qui risquent, selon eux, de porter atteinte à l’Etat de droit. A Varsovie, les manifestants se sont rassemblés devant le Palais présidentiel dans le centre-ville avec le mot d’ordre “Tribunaux libres, élections libres, la Pologne libre“.

Au pouvoir depuis 2015, le gouvernement conservateur du parti Droit et Justice (PiS) a engagé une série de réformes touchant tant au Tribunal constitutionnel qu’aux tribunaux de droit commun et au Conseil national de la magistrature, critiquées par les milieux judiciaires polonais et la Commission européenne. En juillet dernier, trois projets de lois sur la réforme de la justice, avaient provoqué des manifestations massives dans tout le pays et des protestations de la Commission européenne.

Le président Andrzej Duda avait alors opposé son véto à deux projets et entériné toutefois une troisième loi sur le régime général des tribunaux. Cette semaine, les deux projets de loi ont été renvoyés en commission où des amendements proposés par le président en accord avec le chef du PiS Jaroslaw Kaczynski doivent être prochainement débattus. Pour le Parti au pouvoir, majoritaire à la chambre basse et au sénat, ces réformes sont nécessaires pour lutter contre la corruption alors que l’opposition y voit un affaiblissement de la séparation des pouvoirs.

Le Parlement européen a prôné des sanctions contre la Pologne, estimant que ces réformes font courir un risque de “violation grave” des valeurs fondamentales de l’Union. Dans une résolution adoptée la semaine dernière à une large majorité à Strasbourg, le Parlement s’est déclaré “profondément préoccupé” par ces réformes, qui pourraient “porter atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire de manière structurelle et affaiblir l’Etat de droit en Pologne“.

Une vingtaine d’ONG et de groupes de la société civile polonaise ont réclamé cette semaine l’abandon du projet de réforme de la justice, estimant que son adoption menacerait l’Etat de droit et la démocratie en Pologne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page