Manquement dans la prise en charge de cas : démenti de la Direction régionale de la Santé à Drâa-Tafilalet

La Direction régionale de la Santé à Drâa-Tafilalet a démenti les allégations faisant état d’un manquement dans la prise en charge des cas confirmés du nouveau Coronavirus (Covid-19).

Dans un communiqué parvenu à la MAP, la Direction régionale souligne que ces patients “font l’objet d’un suivi psychologique de la part de médecins psychiatres et d’assistantes sociales afin d’atténuer les effets psychiques de la maladie” sur les personnes atteintes du virus.

Réagissant à “un message de protestation partagé sur l’application Whatsapp et attribué aux patients du Covid-19 traités à l’hôpital régional Moulay Ali Chérif à Errachidia”, la Direction régionale a précisé que “ces malades reçoivent leurs repas quotidiennement”.

La même source a ajouté que le staff médical assurant la prise en charge de ces patients “accompli son devoir comme il se doit, étant donné que le malade est une priorité de tous, jusqu’à son rétablissement total”.

Le communiqué relève qu’il a été procédé à la destruction des effets personnels des patients, après leur autorisation, sauf pour certains d’entre eux qui ont souhaité les récupérer, mais après leur nettoyage et désinfection.


Les patients du Covid-19 “saluent les efforts déployés par l’ensemble des parties veillant sur leur situation et leur prise en charge, dont les autorités régionales et provinciales, ainsi que les services de la santé civile et militaire”, note la même source.

La Direction régionale de la Santé à Drâa-Tafilalet a dénoncé ce qu’elle a qualifié de tentative de “déprécier les efforts fournis par l’ensemble du personnel de la Santé, ainsi que de mettre doute l’efficacité de leur travail sérieux et continu pour faire face à cette crise sanitaire sur le plan de la région”.

La Direction a réitéré, par ailleurs, son appel à l’ensemble des citoyens de se conformer strictement aux mesures adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour vaincre cette pandémie.